Avec Girls Can Code, les jeunes Afghanes découvrent la programmation share
back to to

Avec Girls Can Code, les jeunes Afghanes découvrent la programmation

Mashable 3 août 2016
L'apprentissage du code à l'école est de plus en plus répandu. Mais qu'en est-il des pays où l'éducation n'est pas toujours facile d'accès, notamment pour les jeunes filles ? Girls Can Code, sous l'impulsion de The Womanity Foundation, compte bien répondre à cette question en Afghanistan. Explications avec Mashable.

Former de jeunes filles afghanes à la programmation et les encourager à entreprendre une carrière dans les sciences informatiques ? C’est le but de Girls Can Code, initiative lancée à Kaboul par The Womanity Foundation. Cette organisation mondiale à but non lucratif est présente dans de nombreux pays du Moyen-Orient et d’Afrique, ainsi qu’en Inde et au Brésil, et vise à développer l’éducation pour les femmes.

Girls Can Code a été lancé en avril 2016, au moment de la rentrée scolaire afghane, dans deux des plus grandes écoles pour filles de Kaboul. À la fin du programme en novembre, les jeunes filles auront eu 300 heures de cours sur les bases du HTML et du JavaScript, mais également sur la pratique du MySQL et du PHP, rapporte Mashable.

Auparavant, aucune école en Afghanistan n’enseignait le code, ni aux garçons, ni aux filles. Elizabeth Rector, directrice du développement de Girls Can Code, a souligné le caractère unique et nouveau que représente cette formation pour les écoles. En plus de cela, la formation est un tremplin vers des stages et des études plus poussées dans le domaine supérieur.

L’initiative pourrait créer un changement significatif dans le marché du travail. Effectivement, The Womanity Foundation estime que 85% des emplois dans les sciences informatiques seraient accessibles aux Afghanes. Une majorité de ces emplois est d’ailleurs suffisamment flexible pour pouvoir travailler à domicile, un critère qui a son importance en Afghanistan, où les femmes ont souvent l’interdiction de travailler avec des hommes.

Plus d’informations ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email