Hackaton : 48 heures pour imaginer des applications mobiles innovantes share
back to to

Hackaton : 48 heures pour imaginer des applications mobiles innovantes

28 mars 2012

Une application qui pourrait vous sauver la vie, un jeu de l’espace et une antisèche en trigonométrie : voilà quelques-uns des projets réalisés lors de l’édition 2012 du Hackaton Windows Phone, qui a eu lieu le weekend du 23 au 25 mars. Au programme, la réunion d’une centaine de développeurs pour 48 heures de codage non-stop en Picardie.

> Développer… ensemble

Le Moulin de la Forge a accueilli une véritable communauté d’experts en développement pour deux jours de Hackaton. Le principe ? Au cœur de la campagne picarde, les développeurs des communautés Microsoft sont venus de toute la France pour un marathon informatique. Du vendredi soir au dimanche après-midi, les développeurs ont inventé et réalisé toutes sortes d’applications : de la liste de courses au guide de poker, ils ont laissé libre cours à leur inventivité.

Une occasion unique pour cette communauté de passionnés qui a rarement l’occasion de se rencontrer « en vrai ». Qu’ils soient professionnels ou étudiants, experts reconnus, comme David Poulin et Rudy Huyn, ou débutants sur les applis du Windows Phone, ils sont une centaine à avoir répondu présents à l’invitation.

Trois jours de compétition dans un esprit bon-enfant, où certains développeurs ont accompli des prouesses, à l’image de Julien Noble qui a publié une dizaine d’applications avec ses partenaires Roman et Aurélien.

« Ce hackaton est un vrai défi ! Il faut déjà arriver à coder les applis dans le temps imparti. C’est l’occasion aussi de cultiver son réseau dans une super ambiance. Et avec tous ces spécialistes présents, ça nous permet aussi de bénéficier de conseils pertinents et de compléter nos compétences », explique Julien avec des yeux un peu fatigués et une tasse de café à la main.

Les règles du jeu ? Respecter l’interface « Metro » de Windows Phone 7 et soumettre les applications dans le « market » avant la fin du weekend. En dehors de ça, tout est permis : travailler en équipe ou seul, experts, débutants ou coachés. Un seul mot d’ordre : créer !

> Trois applis pour sauver, jouer et calculer

Les dizaines d’applications soumises rivalisent d’ingéniosité et d’originalité, mais trois d’entre elles ont tout particulièrement retenu l’attention du jury.

L’application « Croix-Rouge » créée par Benjamin Baldacci, Cyprien Autexier, Matthieu Panisset et Jean-Christophe Brabant, se présente comme un kit de survie numérique : en cas d’accident, l’application permet d’envoyer une alerte à tous les utilisateurs de l’application situés à un kilomètre à la ronde autour de vous. La barre de navigation vous permet d’appeler les numéros d’urgence à tout moment et l’application propose également des conseils sur les gestes qui sauvent ou la conduite à tenir en cas de catastrophe majeure (contamination, inondations…).

La seconde application qui a été récompensée par le jury est plus traditionnelle, même également beaucoup plus ludique. Le jeu« Space shooter » vous propose de vous plonger au cœur d’une guerre dans l’espace où vous devez éviter ou éliminer les ennemis, tout en tentant d’attraper les bonus au passage. La particularité du jeu est d’utiliser l’accéléromètre pour le déplacement de votre vaisseau spatial : pour faire tourner votre vaisseau à droite, il vous suffit de pencher votre téléphone vers la droite.

Le jury du Hackaton a enfin récompensé Christophe Peugnet et son application « Geometrix ». Une application pour les fans de trigonométrie, ou simplement les lycéens et collégiens en quête d’antisèches : elle permet de calculer des surfaces et d’avoir un pense-bête complet sur les différentes formes.

Mais elle peut également servir pour les professionnels du bâtiment, pour calculer des superficies de pièces par exemple. Pour son créateur, qui développait pour la première fois une application complète sur Windows Phone 7, le Hackaton est une expérience enrichissante :

 « Je développe des applications depuis longtemps mais je n’avais pas encore pu mettre en œuvre mes connaissances sur Windows Phone 7. Ce Hackaton m’a permis de bénéficier de conseils de professionnels et de surtout prendre le temps de m’y mettre. Sans ce weekend, je n’y serais probablement et simplement pas arrivé ! »

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email