Innover à l’école : un voyage à la New Line Learning Federation, à Maidstone share
back to to

Innover à l’école : un voyage à la New Line Learning Federation, à Maidstone

25 janvier 2010

A première vue, la New Line Learning Federation de Maidstone, ville du Kent  de 150.000 habitants à une petite heure de Londres est une école tout ce qu’il y a de plus ordinaire. A vrai dire, elle est même franchement un peu moins glamour que la moyenne : dans la cour de récréation, plusieurs préfabriqués passablement déprimés assurent l’accueil des quelque 1.000 élèves accueillis sur le site, en complément de bâtiments en dur des années 60 dont les couloirs sont tristes comme un jour de brouillard anglais. On remarque bien, au loin, un peu derrière, sur la colline, que des tractopelles s’activent autour de la construction d’un  nouveau bâtiment, qui sera opérationnel à la rentrée 2010.

Mais l’important n’est pas là : le chantier pédagogique, cela fait quelques années maintenant qu’il est activé, au quotidien, dans les nouvelles pratiques expérimentées par cet établissement de 2.500 élèves de 11 à 19 ans, répartis sur trois sites.

Une réforme en 3D

« Programmes, architecture intérieure des salles de classe, place des nouvelles techno. Notre réforme repose sur ces trois aspects  », explique Chris Gerry, le patron des lieux depuis 2006, et qui, en France, porterait le titre de « principal » de l’établissement.

Lui est un peu plus que cela : c’est lui qui est à l’origine du rapprochement de trois établissements aux publics très différents de Maidstone au sein du projet New Line Learning Federation : l’un était réputé « bon collège » quand les deux autres obtenaient des résultats très en-deça des moyennes nationales à l’examen national du « General Certificate of Secondary Education » (GCSE).

« J’ai la responsabilité de l’établissement du début à la fin, je le gère comme un business, et je rends des comptes aux autorités sur les performances, qu’il s’agisse d’argent ou de résultats scolaires », raconte-t-il ce jour-là à une délégation de profs et de pros de l’éducation venus des quatre coins du monde observer la recette expérimentée à Maidstone, et que RSLNmag.fr a accompagné dans sa visite des lieux.

Alors, à quoi ça ressemble, une école innovante ?

Imaginez une armée de consultants, travaillant de manière autonome, en mode projets, devant un ordinateur portable, le tout sous la houlette d’un chef de projet qui les évalue régulièrement sur des critères arrêtés ensemble. Vous croyez la scène réservée à la vie d’entreprise ? Perdu : un cours à la New Line Federation, c’est à cela que ça ressemble. « Nous avons un objectif de conduire  deux projets toutes les six semaines», raconte Carol Mullaney, une jeune prof de maths aux airs d’executive woman. « Toutes les six semaines, je fais le point avec mes élèves, et leur assigne des objectifs nouveaux d’acquisition de compétences », raconte-t-elle encore.

Autre révolution : celle de l’aménagement des lieux. A la New Line Learning Federation, les salles de classes avec tableau blanc et élèves assis à leurs tables, cela n’existe pas. Chris Gerry est ainsi très fier de présenter sa « plaza », véritable alternative aux salles de cours. Quatre professeurs y accueillent jusqu’à 90 élèves en même temps.

Le choc est grand, tant on est loin des tables que nous avons tous fréquentées : dans la plaza, il y a des tables isolées où les élèves peuvent étudier en groupe, mais aussi une grande « banane » centrale, version banc d’amphithéâtre sans pupitre. Le tout modulable. Les élèves sont encouragés à se déplacer, à se parler. Et, sur certains enjeux éducatifs, Chris Gerry n’hésite pas à bousculer des questions a priori une fois pour toutes tranchées : « Diminuer le nombre d’élèves par classe ? Sûrement pas ! Au contraire, plus il y a de personnes à l’intérieur du même espace, plus les comportements déviants vont être limités, par exemple, grâce à la forme d’auto-régulation sociale qui naît de la taille du groupe… », assure Chris Gerry.

Regardez une présentation de l’une des deux plaza actuellement utilisées à Maidstone :

Les datas à l’aide des profs

Dernier axe de l’expérimentation menée : l’usage des nouvelles technologies. Presque tous les élèves ont à leur disposition un ordinateur portable, et toutes les plaza sont équipées d’une grosse trentaine de postes fixes. Mais l’important est moins dans le taux d’équipement, que dans la manière dont son usage va compléter, voire amender, les pratiques de la communauté éducative. Avec leurs netbooks, les élèves « peuvent ramener un peu de l’école chez eux », et réciproquement, comme le souligne la jeune prof  Carol Mullaney.

Mais les enseignants, eux aussi, sont mis à contribution : l’administration a mis en place des modèles statistiques, permettant d’établir un profil type de « risques » pour chaque élève : a-t-il été souvent absent à l’école primaire ? A-t-il des frères et sœurs qui réussissent, scolairement parlant, ou qui, à l’inverse, sont en situation d’échec ? Cette utilisation stratégique des « datas » (données) pour accompagner le changement, et mettre en place les attentions adaptées et personnalisées à chaque élève est aujourd’hui, largement inédite.

La prochaine étape, c’est bien évidemment désormais la construction du bâtiment central de la nouvelle académie, qui sera donc « 100% expérimentale », jusque dans l’architecture extérieure des lieux. « On fera sans doute évoluer certains aspects, cette académie est également un « work in progress » permanent », lance  Chris Gerry, en raccompagnant ses visiteurs d’un jour à la porte de son établissement. Comptez-sur nous pour aller voir à quoi cela ressemblera …

Précision : la New Line Learning Federation est membre du programme « Partners in Learning » de Microsoft, éditeur de RSLNmag.fr. Elle, a ce titre, fait partie d’un réseau international de réflexion sur l’accompagnement du changement en milieu scolaire.

> Pour aller plus loin :

« Des cours sans murs : à l’intérieur de l’école du futur », article du quotidien The Independent,
« L’école du futur », un dossier de Regards sur le numérique, en 2008 : ce numéro peut être téléchargé ici, au format PDF, et le dossier est également en ligne.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email