Le public, meilleur allié des start-ups ?

18 octobre 2013

Au sein de Spark les idées innovantes ne manquent pas. A force de persévérance et de travail, les jeunes entrepreneurs réussissent en l’espace de trois mois à développer un produit et à le positionner sur un marché. Mais comment capter une audience et fidéliser une clientèle ? Dans l’accélérateur, pouvoir compter sur la proximité d’autres start-upers travaillant sur des projets différents mais ayant une expertise, ou un regard critique sur votre domaine est précieux pour se faire une idée de la façon dont l’innovation sera reçue par son public. La preuve par l’exemple.

Rappelez-vous, il y a quelques mois, nous vous présentions Jukeo, le réseau social musical. Aujourd’hui renommé Track.tl, la start-up continue son aventure et n’a pas hésité à faire profiter la nouvelle promotion de Spark de ses talents. L’idée : faire découvrir et expérimenter son application aux nouveaux jeunes entrepreneurs lors d’une soirée organisée spécialement dans l’accélérateur de start-ups. 

Pendant quelques heures, les sparkers ont donc abandonné leurs ordinateurs, les lignes de code et l’élaboration de leurs business plan pour se détendre, s’amuser et voter pour leur musique préférée sur le service développé par Louis, Matthieu et Thibault. Une audience exigeante et particulièrement attentive aux moindres détails de l’application. 

Comment donc créer un lien avec le public ? Comment l’atteindre et  le fidéliser ? Comment capitaliser dessus pour développer son service et faire de sa start-up une entreprise solide ? Autant de questions que se posent les jeunes entrepreneurs et auxquelles Track.tl a dû répondre pour lancer son application.  

« Nous avons décidé de ne faire que du B to B pour le moment, explique Mathieu, notre service est donc organisé lors d’événements. Le public est donc susceptible d’être très différent à chaque fois mais clairement nous nous adressons à tous les gens qui sont connectés et qui aiment interagir. C’est en ciblant ce public assez large que nous avons décidé de passer par les réseaux sociaux pour permettre aux gens de se connecter. »

Et le plus souvent, la démonstration finit de convaincre les plus réticents comme l’explique Mathieu :

« Notre service consiste à créer un échange entre l’application et le l’écran. Pendant l’événement, les gens voient donc les autres personnes interagir sur l’écran principal, voter pour les chansons qui ont été proposées et ils finissent par vouloir participer. On a parié sur la volonté de faire partie d’une expérience commune. »

Les avis et les commentaires des différents publics qu’ils rencontrent jouent un rôle majeur pour eux :

« On prend plus en compte les tests et les retours lors des événements qu’on fait que les tests fait entre nous. Ce sont ces commentaires qui nous font le plus progresser. On s’imagine le public avant et on tente d’anticiper ce qu’il va aimer mais on doit aussi rebondir avec ce qu’il nous dit. Ce n’est pas possible de faire quelque chose si on n’a pas les retours des gens. Dans l’équipe Louis est à l’affut de tout ça et c’est un élément essentiel. Ces retours sont verbaux lors des événements. »

Savoir être attentif et intégrer les retours du public s’impose donc comme l’une des clés majeures du succès d’une start-up. Et pour Agnès de Greenez, le pari est réussi après la soirée Track.tl :

« Les services que les garçons proposent est très différent du mien mais il est très intuitif et selon moi, il fonctionne parfaitement bien ! »

Pour en savoir plus sur Spark et retrouver tous les articles sur ces jeunes entrepreneurs, c’est par ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email