Quelle place pour les TIC à l'école ?

4 avril 2012

Quelle place pour les nouvelles technologies à l’école et dans la transmission des savoirs ? C’est tout le sens de notre
évènement « Quelle école pour demain ? » – que vous pouvez suivre en direct et en vidéo ici – et de l’enquête Ipsos / Microsoft sur la place des TIC à l’école que nous vous proposons de découvrir.

Et quoi de mieux pour révéler de vraies tendances de fond que d’interroger directement les principaux acteurs de ce lien entre l’école et le numérique : 4108 collégiens, lycéens et parents ont ainsi livré leurs visions et leurs attentes sur cette question essentielle.

L’étude dans son intégralité est à découvrir ici. Nous vous en proposons également les passages clefs ci-dessous.

> Les élèves et les TIC

Premier constat, les élèves sont à l’aise avec la technologie : c’est ce qu’affirment 98% des lycéens et 97% des collégiens. La maîtrise des nouvelles technologies est d’ailleurs considérée comme nécessaire par les parents : 95% des parents et des lycéens considèrent que ne pas maîtriser les TIC aujourd’hui constitue un réel handicap.

L’intégration des TIC au parcours scolaire encore plus pressante quand il s’agit de professionnalisation. Quatre interviewés sur cinq – 80% des parents et des lycéens, 82% des collégiens – estiment en effet que les TIC préparent mieux à la vie professionnelle et font directement le lien entre préparation à la vie professionnelle et usage des outils numériques.

> L’école pour apprendre les TIC

Et pour les interrogés, en dehors de la maison, l’école reste un véritable lieu d’apprentissage des TIC. Près de la moitié des élèves (46% des collégiens et 44% des lycéens) déclarent y avoir appris à se servir des outils numériques. Le taux monte même à 53% dans les zones rurales, révélant une réelle différence d’usage et d’accès en fonction des régions.

L’école, souvent pointée du doigt pour son manque d’ouverture au numérique, permet d’ailleurs aux élèves d’utiliser ces nouvelles technologies : 39% des collégiens et 50% des lycéens les utilisent ainsi plusieurs fois par semaine. Si pour l’instant cette utilisation se concentre sur les ordinateurs fixes et sur les vidéoprojecteurs, elle montre que l’école est loin d’être perçue comme un lieu « à part » : les TIC y ont donc toute leur place.

> Renforcer la place des TIC à l’école

La nécessité d’utiliser les nouvelles technologies à l’école ne fait plus débat. 94% des collégiens, 89% des lycéens et 85% des parents pensent qu’il est nécessaire d’utiliser les TIC à l’école.

Cette utilisation des TIC se justifie notamment par l’évidence de leur impact positif : là encore, la quasi-totalité des interviewés est convaincue que l’usage des TIC à l’école a un impact positif, voire très positif. Pour les parents et les élèves, il est évident que cela permet un gain de temps, une plus grande motivation et une amélioration de la qualité du travail rendu.

Pour autant, la satisfaction des parents et des élèves à l’égard de l’équipement en TIC à l’école reste modérée. Si 69% des parents se disent satisfaits de l’équipement numérique de leurs établissements, seuls 56% des collégiens et 60% des lycéens font part de leur satisfaction.

La raison principale ? Le sentiment que le matériel disponible, bien que de qualité, est insuffisant.

En conséquence, la quasi-totalité des élèves souhaiterait les utiliser plus régulièrement, dont plus de la moitié qui voudrait même les utiliser dans tous les cours. Tous – y compris les parents – sont favorables au développement de l’usage des TIC à l’école mais aussi à la maison, dans le cadre du travail scolaire.

Une preuve d’un véritable attachement des parents et des élèves envers les TIC, jugées indispensables dans le monde d’aujourd’hui et utiles pour améliorer les domaines dans lesquels l’école suscite une moindre confiance, comme la préparation au monde professionnel.

Pour aller plus loin :

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email