Refonder l’Ecole de la République par le numérique : les enjeux d’une coordination nationale share
back to to

Refonder l'Ecole de la République par le numérique : les enjeux d'une coordination nationale

21 novembre 2013

Nous vous en parlions il y a un an, Vincent Peillon, Ministre de l’éducation nationale, lançait un grand chantier : « Refondre l’Ecole de la République par le numérique ». Former par le numérique, mais aussi former au numérique, telles étaient les nouvelles priorités du ministère. Vincent Peillon déclarait alors : 

« Il ne s’agit pas de faire une école moderne par effet de mode, l’École doit s’approprier les outils numériques pour mieux accomplir ses missions traditionnelles. »

Alors que le salon des professionnels de l’éducation Educatec – Educatice a ouvert ses portes au Parc des expositions de Paris, une grande conférence « Numérique à l’école : un enjeu partagé » s’est tenue au sein de Microsoft France. L’objectif : comprendre et déterminer comment faire collaborer les différents acteurs du numérique et de l’école de manière efficiente.

Le numérique à l’école,

L’étude Ludovia sur les collectivités en matière de numérique à l’école présentée lors de la conférence est éloquente : elles ont aujourd’hui toutes raccordé les établissements au haut débit et parfois même à la fibre optique. Elles ont également massivement investi dans les équipements informatiques. Pour autant, il faut souligner que seules 16% d’entre elles ont choisi de se concentrer sur les équipements à destination des élèves, le reste d’entre elles préférant privilégier l’équipement des traditionnelles « salles informatiques ». Un choix souvent critiqué malgré les efforts constatés.

A l’échelle européenne par exemple, il reste encore du travail afin de s’aligner sur nos voisins comme l’indiquait Laurence Lafont-Galligo, directrice de la division service public de Microsoft France :

« Dans les collèges français, on compte 1 ordinateur pour 6 élèves, en Finlande, c’est un rapport de 1 pour 2. »

Si des changements doivent encore être effectués dans le domaine, Jean-Pierre Quignaux de l’Assemblée des Départements de France (ADF) estime que les dernières années ont été marquées par une prise de conscience des usages des élèves par les collectivités, qui inscrit aujourd’hui l’action territoriale dans une nouvelle dimension :

« Il n’y a plus cette naïveté que nous avions avant. Nous pouvons voir des différences entre 2011 et 2013. Les achats en équipement aujourd’hui sont liés à des usages. Il y a bien une volonté d’innovation pédagogique qui correspond au monde dans lequel vivent les élèves et leurs parents. »

Une maturité que constate également Pascal Ribaud du conseil général de Seine Saint-Denis :

« Aujourd’hui c’est l’environnement qui compte et moins le terminal. »

Déterminer les rôles à l’échelle nationale

Si les administrations françaises semblent sur la bonne voie, les professionnels de l’éducation et les attachés territoriaux présents font un constat unanime : la France peine encore à s’organiser et à déterminer précisément les rôles de chacun des acteurs pour faire du numérique le levier pour l’Ecole républicaine de demain.

L’Etat doit-il être le seul prescripteur ? Quelle fonction pour les collectivités territoriales, le personnel enseignant ou encore les parents d’élèves ? En la matière, la question de la maintenance des équipements a également été soulignée. De même que la nécessité de développer des liens entre les élus et les directions des systèmes d’information.

Un pilotage avec l’éducation nationale s’impose donc à ce sujet ainsi qu’une « mutualisation de la réflexion entre les différentes collectivités » comme le précise Jean-Pierre Quignaux :

« Il est aujourd’hui nécessaire de trouver des managers qui incarnent une vision commune. »

Le référent territorial pourrait ici changer la donne en permettant de valider les options de terrain. Une série d’étapes encore essentielle à passer pour le Ministère afin de faire du numérique un facteur clef de la modernisation de l’éducation nationale française.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email