Une charte pour un recrutement «propre» sur le net

10 décembre 2009

(photo : Jacob Bøtter, licence CC)

Favoriser « la prise de conscience et la sensibilisation aux risques de dérapage dans l’utilisation des réseaux sociaux et d’internet dans le recrutement » : les quarante cabinets de recrutement membres de l’association « A compétence égale » en ont pris l’engagement, dans une charte rendue publique mercredi 12 novembre, lors de l’atelier sur « le droit à l’oubli » organisé à Sciences Po Paris.
 
« Ne pas utiliser les réseaux sociaux comme outils d’enquête
et ne pas collecter des
informations d’ordre personnel, voire intime, même si elles sont rendues accessibles par
les utilisateurs eux-mêmes »
, « sensibiliser et former les recruteurs sur la nécessité de ne pas collecter ni de ne tenir compte de telles informations », ·ou « alerter les internautes sur la nécessité de veiller à la nature des informations qu’ils diffusent et au choix des personnes à qui ils souhaitent y donner accès » : ces mesures sont quelques-uns des six points sur lesquels les membres de l’association s’engagent.

Selon eux, cette démarche doit permettre de répondre à une urgence : garantir leur éthique professionnelle, « face à la multiplication et le succès des réseaux sociaux (…) ».

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email