Jeux vidéo : les adolescentes américaines coupent leur micro pour éviter le harcèlement en ligne share
back to to

Jeux vidéo : les adolescentes américaines coupent leur micro pour éviter le harcèlement en ligne

21 août 2015

Selon une étude de Pew Research, 59 % des adolescentes américaines seraient adeptes d’une large variété de jeux vidéo… mais feraient encore bien trop souvent face au harcèlement en ligne, rapporte The Daily Dot.

Menée à l’échelle nationale, une étude de Pew Research souligne des comportements différents des adolescents et adolescentes américains face aux jeux vidéo :

  • 82% des adolescents masculins jouent aux jeux vidéos, contre 59% des adolescentes ;
  • Les gameuses sont également moins nombreuses que les garçons à tisser des amitiés en ligne (52% d’entre elles contre 61%).

Par peur d’être harcelées en ligne, seules 9% d’entre-elles déclarent utiliser leur micro pendant leur activité, a précisé Amanda Lenhart du Pew Research à Kotaku, un site spécialisé dans le jeu vidéo.

« Sur un chat, pour que les gens me traitent comme une personne et non comme un objet de moqueries ou de sexisme, il faut que j’apparaisse comme la «propriété» d’un participant mâle. C’est pathétique et ennuyeux, et ça ne vaut pas le coup d’utiliser un micro, à moins d’en avoir besoin pour me coordonner avec le reste de l’équipe », témoigne ainsi une gameuse à Kotaku.

Un argument qui pourrait faire partie des différentes raisons invoquées par Craig Duncan, dirigeant de Rare, qui vient de lancer un appel pour recruter davantage de femmes dans le milieu du gaming.

Plus d’informations avec l’article de DailyDot.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email