Kodu pour rendre ludique le game design

28 octobre 2013

Qui parmi les joueurs de jeux vidéo ne s’est jamais rêvé « game designer » ? Mais quand on pense « game design » vient tout de suite la barrière de la programmation. Et s’il était possible de rendre accessible la création de jeu vidéo dès le plus jeune âge ? C’est la réponse qu’apporte le petit logiciel de programmation visuelle : Kodu

> Rendre simple le langage-machine

Kodu est un outil qui permet de créer son jeu vidéo de manière intuitive. Il fonctionne sur Xbox 360 et utilise les manettes de jeu de la console plutôt que les claviers. A la place de taper des instructions dans une certaine syntaxe (le langage-machine) et d’aligner des lignes de codes, les enfants peuvent utiliser la manette de la Xbox pour animer des menus qui contiennent des options parmi lesquels il faut choisir. La place est alors libre au scénario et à l’intégration de règles. C’est une manière ludique de s’ouvrir aux logiques et mécaniques du codage.

“Notre société pense que la programmation est lucrative et par conséquent doit être rude et morne. Or, le développement de logiciel devrait être comme un cours d’art de primaire : exploration, création et découverte », explique le dirigeant du projet Kodu, Matt MacLaurin dans un article du New York Times.

Et les résultats montrent que le niveau d’expérience vidéoludique et de créativité sont au rendez-vous. Le logiciel forme et développe de bon gameplay. Par exemple, le jeu Toxic réalisé par Hannah Wyman, 10 ans, traite de l’environnement et développe des mécaniques pour résoudre les problèmes de pollution causés par les usines.

> Kodu s’impose aussi comme un partenaire pour les enseignants

Avec plus de 100.000 téléchargements depuis son introduction il y a 15 mois, kodu s’impose aussi un partenaire pour les enseignants. En se fondant sur le storytelling, il permet de les intégrer dans l’écriture des scénarios tout en évitant l’obstacle de la technique.

Une manière d’accompagner les enseignants face à la montée en puissance de deux tendances : la gamification des classes et les apprentissages alternatifs avec les serious games.  « 

Pour en savoir plus sur ce projet, vous pouvez vous reporter à l’article de Fuse.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email