L’éducation au numérique ne sera pas la Grande Cause Nationale de 2014 share
back to to

L'éducation au numérique ne sera pas la Grande Cause Nationale de 2014

17 février 2014

Malgré le souhait de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), le label « Grande Cause Nationale » n’a pas été attribué le 14 février à l’éducation numérique mais à l’engagement associatif, comme nous l’apprend Numerama. Abouti et ambitieux, le projet de la CNIL saura-t-il trouver d’autres voies d’expression ?

Le label « Grande Cause Nationale » est attribué chaque année par le Premier ministre à des organisations à but non lucratif depuis 1977. Il permet entre autres de rendre plus visibles les actions de sensibilisation de ces organismes, notamment grâce à des diffusions gratuites auprès des sociétés publiques de radio et de télévision. C’est finalement l’engagement associatif qui succèdera à l’illettrisme, alors que la CNIL s’était beaucoup investie depuis octobre 2013 pour faire de l’éducation numérique une priorité.

Soutenue par un programme concret élaboré par la CNIL, la reconnaissance de l’éducation au numérique comme « Grande Cause Nationale » était appuyée par 50 organismes et le concours de personnalités publiques comme Bernard Pivot. Les propositions formulées annonçaient entre autres l’organisation d’un colloque, la création d’un portail de référence sur l’éducation au numérique et de kits pédagogiques destinés aux enfants.

La non obtention de ce label ne signe pas nécessairement l’abandon de ces projets. Ainsi l’événement d’envergure nationale « sera peut-être organisé » selon Numerama. Ces initiatives pourraient ainsi être incluses au sein de politiques éducatives plus vastes. Comme le projet d’école numérique annoncée par Vincent Peillon ?

Pour lire l’article de Numerama dans son intégralité, c’est ici

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email