L’Internet des objets, le prochain chantier de la confidentialité des données share
back to to

L'Internet des objets, le prochain chantier de la confidentialité des données

18 avril 2013

Qu’est-ce qui pourrait être pire que votre employeur découvrant vos photos de soirées arrosées sur Facebook ? demande Pandodaily. Un mouchard dans votre voiture renseignant votre assureur sur vos habitudes de conduite, peut-être. Ou un frigo intelligent qui, ayant tiré des conclusions sur vos croyances religieuses en connaissant vos habitudes alimentaires, vendra en toute discrétion l’information à une organisation tierce qui vous proposera des services en conséquence. L’idée défendue par l’auteur de l’article, de retour d’une conférence sur l’Internet des objets à San Francisco, c’est que les données pervasives ont un pouvoir que l’on commence à peine à soupçonner… et qui devrait chambouler notre conception de la vie privée.

Pour l’auteur, nous sommes donc au début d’un débat qui doit permettre d’accompagner et de réglementer au fur et à mesure ces innovations, et qui contribuera à définir dans quel monde de données nous vivrons. Citant Vrunda Rathod, du think-tank Engine.is, il explique que la clé est la transparence :

« Les consommateurs n’accepteront des intrusions dans leur vie privée que s’ils savent ce qu’ils y gagnent ».

Bien souvent, le bon sens reste le meilleur outil pour protéger le consommateur, explique l’experte. Des exemples ? La loi de l’Etat de Californie pour limiter les conditions d’utilisation des services web à 100 mots. Et pourquoi pas un traducteur de ces « petites lignes » qu’il convient d’avoir lu avant d’accepter tout service en ligne ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email