La Commission Européenne veut libérer les données de la recherche financée sur fonds publics share
back to to

La Commission Européenne veut libérer les données de la recherche financée sur fonds publics

17 décembre 2013

Les données issues de la recherche sont tout aussi importantes que les publications elles-mêmes : c’est avec cette conviction que la Commission Européenne avait annoncé en 2012 une expérience de mise en libre accès des données scientifiques. Un projet pilote propose d’élargir et d’améliorer l’accès aux données générées par les projets financés par le programme « Horizon 2020 » de l’UE, et leur réutilisation au profit de la société et de l’économie.

Concrètement, les articles devront être déposés dans des archives libres d’accès six mois au plus tard après leur publication (12 mois s’ils concernent les sciences sociales et les sciences humaines). Les chercheurs participant aux projets sont aussi censés y déposer les données nécessaires pour valider les résultats présentés dans ces publications scientifiques, dites « données « sous-jacentes ».

En les mettant à la disposition des autres chercheurs, des industries innovantes et des citoyens, l’initiative « sera un facteur de progrès scientifique, d’efficience et de transparence, ce qui profitera aux citoyens comme à la société » estime la commission dans un communiqué : « elle contribuera aussi à la croissance économique, en rendant l’innovation plus accessible ». Pour la période 2014-2015, les travaux de recherche relevant du projet pilote seront financés à hauteur de 3 milliards d’euros.

Les technologies futures et émergentes, et notamment les TIC, mais aussi les « énergies sûres, propres et efficaces » de la ville intelligente sont les principaux secteurs concernés.

Les projets peuvent rester en retrait de l’initiative pilote pour des raisons de protection de la propriété intellectuelle ou de données à caractère personnel, pour des raisons de sécurité ou pour éviter que l’objectif principal de leurs travaux de recherche soit compromis par le libre accès aux données.

L’initiative fera l’objet d’un suivi sur toute la période d’application du programme « Horizon 2020 », l’idée étant de contribuer à définir la future politique de la Commission et les futurs programmes de financement de la recherche de l’UE.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email