La conso collaborative, ça aide aussi les entreprises ! share
back to to

La conso collaborative, ça aide aussi les entreprises !

6 mai 2013

La surface immobilière excédentaire, la production invendue, les outils de production, le temps des salariés « non utilisé », le parc automobile ou encore la trésorerie « dormante » : autant de choses qu’une entreprise pourrait partager pour optimiser ses ressources, estime Clément Alteresco, le fondateur de Bureaux A Partager dans Ouishare.

Nous ne sommes pourtant qu’aux balbutiements de la consommation collaborative business-to-business (B2B) en France, explique-t-il en citant Zenpark, un service de location de parking d’entreprise aux riverains en soirée, mais aussi, pêle-mêle, une solution de financement participatif des entreprises, des petites annonces B2B ou du troc entre startups.

Car s’ouvrir à ces pratiques ne va pas toujours de soi pour nombre d’entreprises, note l’entrepreneur. En cause notamment, la confidentialité dans un univers parfois rudement confidentiel. Il donne donc quelques pistes pour esquisser un label de confiance spécial entreprises, en se déclarant optimiste :

« Les synergies et la collaboration sont en totale adéquation avec les objectifs fondamentaux d’une entreprise ».

La besoin économique suffit souvent à convaincre les entreprises de « transformer le risque sécuritaire en opportunité business »…  et plus le phénomène se répand de consommateur à consommateur (C2C)« plus il a de chance de se développer en B2B ! ».

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email