« French Tech » : la deuxième phase de l’offensive est amorcée ! share
back to to

« French Tech » : la deuxième phase de l’offensive est amorcée !

12 novembre 2014

Depuis sa désignation au poste de secrétaire d’Etat au numérique en avril, Axelle Lemaire reste fidèle à une mission : mettre en valeur l’écosystème high-tech français et faire de son dynamisme un argument de visibilité à l’international. Cette initiative, au nom d’offensive « French Tech », entre désormais dans une seconde phase avec la sélection de métropoles françaises particulièrement favorables à l’entrepreneuriat. Explications avec un article du Monde

Le 12 novembre, neuf métropoles françaises, outre Paris, ont été labellisées « métropoles French Tech » : French Tech Aix-Marseille, Bordeaux Métropole numérique, Digital Grenoble, Lille is French Tech, Lyon French Tech, Nantes Tech, Montpellier Métropole numérique, La French Tech Rennes, et French Tech Toulouse.

Ces désignations sont le fruit d’un audit poussé et d’efforts déployés sur plusieurs plans, dont l’importance des levées de fonds réalisées par les start-ups locales et le développement d’incubateurs et d’accélérateurs d’entreprises. Pour parvenir à ce résultat, l’étude a également pris en compte le nombre d’entrepreneurs et d’initiatives entrepreneuriales recensées dans les métropoles ayant présenté leur dossier.

L’objectif : supporter les initiatives locales, valoriser l’ensemble des écosystèmes existants pour stimuler l’économie et l’emploi. A cela s’ajoute l’ambition de créer un réseau à l’échelle nationale afin de faire de la France un acteur incontournable du numérique. Si les villes désignées ne bénéficieront pas directement d’un budget alloué au développement de leur activité, la création d’un fonds de 200 millions d’euros est prévue pour soutenir le développement d’accélérateurs d’entreprises à travers la France.

Un nouvel audit sera conduit en 2015, pour une attribution du label sur trois ans.

Plus d’informations avec l’article du Monde

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email