« La féminisation des métiers du numérique : encore un enjeu majeur des entreprises » share
back to to

"La féminisation des métiers du numérique : encore un enjeu majeur des entreprises"

5 mars 2014

Le Numérique transforme nos sociétés en profondeur : économie, consommation, information, communication, éducation, santé, politique, … aucune sphère n’y échappe. Cette révolution technologique est aussi une révolution culturelle qui insuffle un nouvel état d’esprit, de nouveaux modes de vie, de relations et d’organisation. C’est une chance de pouvoir le vivre, encore plus d’en être acteur. Car la culture numérique est si profonde qu’elle nous offre l’opportunité de revisiter nos modèles historiques existants et de rebattre les cartes.  

Le Numérique fait bouger les lignes : les clients « hyper connectés » ont pris le pouvoir sur les marques, les jeunes n’ont plus besoin d’expérience pour devenir des entrepreneurs, les « rapides » (les start-ups) font trembler les « lents » en redéfinissant les règles de marché… Mais toutes les lignes ne bougent pas à la même vitesse et certains préjugés ont la vie dure.  

Si certaines femmes entrepreneuses ont brillamment réussi à briser le plafond de verre dans le digital, le chemin à parcourir est encore long : la part des femmes dans les métiers du numérique n’est que de 28%. Pourtant, en investissant nos vies au quotidien, le numérique n’est plus seulement une affaire d’expertises technologiques mais une affaire d’usages, de relations et de services. La féminisation des métiers des NTIC est donc un enjeu pour les entreprises, aujourd’hui toutes confrontées aux défis numériques.   

Le Groupe La Poste s’est depuis de nombreuses années engagé en faveur de l’égalité hommes/femmes. Le taux de féminisation atteint désormais 51,5%, et particulièrement dans le numérique, j’y veille. Je suis une femme, ingénieure en informatique de formation, Directrice générale adjointe en charge du Numérique, alors j’y crois.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email