Nouvelles pratiques de lecture : la page est-elle vouée à disparaître ? share
back to to

Nouvelles pratiques de lecture : la page est-elle vouée à disparaître ?

26 février 2014

Le numérique causera-t-il la fin de la pagination ? C’est ce dont discutait le 21 février un article de The Atlantic. Une réflexion qui s’inscrit dans celle, plus vaste, des pratiques de lecture et d’écriture à l’heure du numérique.

En 1470, le Sermo in festo praesentationis beatissimae Mariae virginis était le premier livre à voir inscrits des numéros à ses pages, avant que cela ne devienne la norme un demi-siècle plus tard. Selon le journaliste, ces « sortes de méta-données qui séparent une œuvre » pour en faciliter la lecture tendent à évoluer avec le numérique. Les e-books utilisent toujours le même système de pagination qu’au XVème siècle, mais les repères se précisent désormais à la ligne ou au mot près. Dans un contexte de défilement des lignes d’un texte numérisé, l’idée de page a-t-elle toujours du sens ou bien est-elle liée à notre attachement à l’objet physique du livre ?

Finalement, ce n’est pas tant cette question du sens pratique ou affectif de la page qui importe : les sites web lui ont progressivement préféré d’autres formes de repères (titres, vignettes, paragraphes…) pour un type d’attente différent. Le New York Times a ainsi cessé de paginer ses articles pour, selon l’auteur, introduire de la publicité après un certain nombre de caractères lus.

« Alors que l’on comptait autrefois le nombre d’espace publicitaires disponibles dans une publication en fonction de son nombre de page, c’est désormais avec des caractères comptés par des logiciels que cela se joue ».

La page serait-elle vouée à disparaître du web en raison de sa désuétude et de son moindre intérêt commercial ? Une invention récente propose d’aller encore plus loin en supprimant aussi les lignes pour optimiser le temps de lecture. Demain, l’acte de lecture, mais aussi celui d’écriture ou de pensée pourraient ainsi être radicalement bouleversés, poussant encore plus loin les réflexions sur la lecture d’écrans.

Pour lire l’article original, c’est ici

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email