« La peur et la pression sociale sont les principaux frein des femmes dans le numérique » share
back to to

"La peur et la pression sociale sont les principaux frein des femmes dans le numérique"

5 mars 2014

Je n’ai jamais eu l’impression d’avoir été freinée dans ma décision de faire un bac S, un IUT informatique et une école d’ingénieur pour finalement prendre la direction technique de Curioos. Je pense au contraire qu’il s’agit d’un secteur où tout est possible et où chacun a sa place si tant est qu’il se donne les moyens de prouver sa valeur. Homme ou femme, nous avons tous quelque chose à apporter, que ce soit dans le numérique ou ailleurs. La mixité est aujourd’hui la meilleure source de résultat et c’est un constat qui se fait de plus en plus. 

De même, je n’ai jamais ressenti que les autres posaient des barrières à mon entrée dans le secteur numérique. Néanmoins, les femmes peuvent subir une pression sociale inconsciente qui les pousse à s’autocensurer. On ne citera jamais assez cet exemple marquant où des petites filles réussissent plus difficilement un même exercice selon qu’on leur présente comme étant de la géométrie ou comme du dessin. 

Il est également possible que les femmes soient moins intéressées par ce secteur pour d’autres raisons. Cependant celles-ci m’échappent car ce n’est pas mon cas. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : seule la peur nous retient !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email