La révolution numérique va-t-elle nous ramener la lutte des classes ? share
back to to

La révolution numérique va-t-elle nous ramener la lutte des classes ?

6 mars 2014

Quand certains futurologues estiment que les nouvelles technologies fragilisent les classes moyennes, l’économiste du développement Charles Kenny pense au contraire qu’elles leur donnent le pouvoir de s’unir à l’échelle mondiale pour imposer leurs vues. Jusqu’à réaliser la prévision marxiste d’une révolution internationale des travailleurs ?Eclairage avec Slate, qui a traduit une tribune de l’auteur.

Alors que le mouvement Occupy Wall Street a popularisé l’idée des « 99% contre les 1% » dans la plupart des pays du monde, peut-on penser que l’activisme web réactivera la lutte des classes au niveau mondial ? C’est en tout cas ce qu’estime Charles Kenny, qui explique que si les travailleurs du monde entier ne se sont pas unis jusqu’ici, c’est parce que les inégalités de revenus entre pays étaient trop importantes : « les pauvres en Europe et aux États-Unis ont des revenus qui les classeraient parmi les riches en Afrique et en Asie du Sud ».

Avec le développement rapide de nombreux pays et notamment des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), les inégalités Nord-Sud vont se réduire, prédit-il, faisant émerger une immense classe moyenne mondialisée aux revenus comparables d’un pays à l’autre. Ce qui aurait pour effet de rendre plus criantes les inégalités au sein de chaque pays… Avec cette prise de conscience et les possibilités du web, les foules pourraient ainsi s’unir pour « pousser les gouvernements à collaborer » afin de « s’assurer que les plus riches ne soient pas les seuls à profiter de la mondialisation ». Du « soft power » plutôt qu’une révolution, en somme.

Alors, demain, riches et pauvres seront-ils séparés par un mur de données ? Ou bien réunis dans un « temps des cerises » grâce à l’activisme des proNétaires ? Avec le web les révolutions sont désormais, comme le chantait No One is Innocent, plutôt silencieuses. Et demain ?
 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email