La TV aussi devient sociale

22 juin 2012

Les réseaux sociaux sont en train de révolutionner la façon dont nous regardons la télévision : c’est ce qu’affirme Capucine Graby dans le Huffington Post. Les conversations sur Twitter ou Facebook permettent en effet de « générer une forme d’audience parallèle ». On voit également apparaître de nouveaux services qui permettent de commenter le programme en temps réel, comme Téléglu ou Devantlatélé.

Ce sont ainsi plus de 330 000 tweets qui se sont échangés pendant le débat présidentiel du 2 mai dernier – soit pas moins de 2600 tweets par minute. Quelque soit le réseau choisi, l’engouement est majeur : un internaute de quinze ans et plus sur quatre a déjà commenté un programme TV sur Internet pendant sa diffusion.

Ces usages déboussolent les professionnels du petit écran, comme l’explique Capucine Graby :

« Peu de chaînes se lancent encore, convaincues – à tort- que l’audience Twitter pourrait cannibaliser leur audience TV. Et pourtant, le mouvement est inverse ! Dès maintenant, les producteurs doivent penser les émissions différemment, les journalistes doivent tenir compte des commentaires plus ou moins élogieux des internautes, les annonceurs doivent s’intéresser à cette nouvelle cible, les agences média doivent définitivement tenir compte des réseaux sociaux dans leurs recommandations, les rédacteurs en chef d’émissions doivent utiliser les réseaux sociaux pour faire le buzz et la publicité de certains programmes, enfin, les patrons de chaînes doivent penser un programme sur plusieurs canaux de diffusion. On parle alors de ‘transmedia’ ».

Alors, après le Web social, la TV sociale ? En tout cas, ces pratiques sont déjà une manne pour les chaînes engagées dans une lutte féroce pour l’audimat. A l’avenir, gageons qu’elles offriront à la télévision un moyen de s’adapter au web… pour ne pas se trouver dépassée par la révolution numérique ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email