La vie privée est une liberté !

28 octobre 2011

« La numérisation des échanges modifie-t-elle la notion de vie privée ? Qu’est-ce qu’une donnée personnelle sur Internet ? Comment mettre en œuvre un « droit à l’oubli »  dans un contexte de développement exponentiel des échanges ? » Des questions nombreuses, une seule certitude : la technologie ne peut décider à notre place.

A cet égard, immense est la responsabilité des acteurs du web. Celle de créer les outils permettant à l’internaute d’exercer un droit fondamental, celui à « l’autodétermination informationnelle ». De lui donner la maîtrise de l’usage qui est fait de ses données, avec l’opt-out, par exemple, qui permet de refuser le principe de la publicité ciblée. Celle de donner des gages de transparence et de sécurité, en séparant absolument les informations d’identification des informations liées au surf, en effaçant l’adresse IP jusqu’au dernier octet une fois la durée de collecte passée. Celle enfin, de savoir où s’arrêter… en refusant, par exemple, la marchandisation de la correspondance privée. Beaucoup reste encore à faire et une juste régulation est sans doute nécessaire. Des questions nouvelles ne manqueront pas de surgir, notamment avec le « Cloud computing ». Nous pensons indispensable qu’ait lieu un débat citoyen.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email