La ville intelligente est déjà là !

11 décembre 2013

Les villes intelligentes, c’est maintenant. Les solutions technologiques prometteuses font parties des promesses du futur dans la plupart des récits sur les villes intelligentes, mais les changements les plus fondamentaux ont déjà eu lieu. Discrètement, d’une façon plus silencieuse que ne l’ont prévu les versions spectaculaires, les technologies en réseau ont colonisé notre vie quotidienne en tant que citoyens. Ce n’est pas seulement que nous nous soyons habitués aux routines d’une ville hybride, dans laquelle la façon dont nous travaillons, consommons, vivons et nous réunissons est désormais mêlée d’un flux constant de traces numériques, d’outils mobiles et d’objets connectés. Ce sont aussi les technologies les plus faciles d’accès que nous ayons pu imaginer depuis des années.

Les versions descendantes (top-down) et bureaucratiques de la ville intelligente ne parviennent pas à reconnaître la contribution des technologies très accessibles et à faible coût qui sont déjà dans la main des gens : des solutions open source pour la surveillance de la qualité de l’air, des outils open data pour améliorer la transparence dans les politiques publiques, les processus de piratage dans les laboratoires d’innovation sociale, les projets de co-création numérique dans les services publics, les interfaces médiatiques et autres objets connectés qui promeuvent l’interaction sociale dans les espaces publics, la fabrication numérique, etc.

En ce sens, on peut s’attendre à une utilisation plus large non seulement des technologies, mais surtout des processus d’engagement par lesquels celles-ci peuvent servir d’excuse ou d’activateurs de la créativité sociale et civique. Les règles ont changé à l’ère numérique : grâce aux technologies ouvertes, les gens peuvent faire de vraies choses ensemble. Mais pour ce faire dans nos villes, un engagement communautaire et de fortes connexions physiques sont toujours nécessaires et nous avons besoin, plus que jamais, d’un mélange de connaissances et d’activisme numérique. Alors que certaines visions des villes intelligentes ont tendance à nous faire attendre, pour l’avenir, les promesses d’une gestion intelligente, automatisée en temps réel de la ville, ce que nous pouvons voir au-delà, c’est des groupes de citoyens, des pirates civiques et des organisations sociales qui tirent le meilleur des technologies déjà disponibles, pour des agents actifs qui créent des solutions adaptées aux besoins locaux .

Les infrastructures vont continuer à évoluer vers des modèles plus sophistiqués, et les services de la ville vont continuer à lutter pour intégrer des équipements plus efficaces et des processus pour faciliter les procédures. Cela profite sûrement aux gens, mais il n’est pas sûr que cela aide les citoyens à comprendre ce à quoi pourrait ressembler une ville intelligente. C’est pourquoi il est nécessaire de penser les villes intelligentes au niveau de la rue et des besoins quotidiens. Et c’est ici que la principale perspective des technologies intelligentes peut se révéler : gagner en autonomie de pensée, concevoir et créer des solutions basées localement avec des kits abordables de technologies open source (penser à toutes les applications Arduino), avec des données ouvertes (penser à la grande quantité d’applications mobiles conçues pour le bien commun) et le tout avec des mécanismes d’engagement collaboratifs.

Songdo, Masdar et d’autres villes construites de toute pièce sont généralement présentés comme les meilleurs exemples et peuvent, à un certain point, aider à imaginer et à tester de nouvelles solutions, mais elles n’offrent pas le rétroviseur nous devrions utiliser. La grande majorité des gens vivent et vivront à l’avenir dans des villes déjà construites, aux contextes complètement différents. C’est pourquoi nous devrions nous concentrer sur le réseau complexe et distribué des pratiques numériques, des innovations civiques et des solutions créatives qui est déjà en train de changer la façon dont nous vivons dans les villes et la façon dont nous créons des solutions pour nous-mêmes.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email