L’Afrique, premier continent au monde pour la croissance de son débit Internet share
back to to

L’Afrique, premier continent au monde pour la croissance de son débit Internet

31 août 2015

Avec 51% d’augmentation entre 2011 et 2015, la capacité de la bande passante africaine a connu une croissance supérieure à celle de tous les autres continents. Une information décryptée par Quartz.

La capacité de la connexion Internet, ou bande passante, exprime la rapidité avec laquelle un réseau est capable de transmettre des données. En Afrique, cette dernière aurait crû de 51% entre 2011 et 2015, selon une étude menée par TeleGeography, contre 47% en Océanie, 44% en Amérique du Sud et 33% en Europe. 

Une croissance à attribuer aux câbles sous-marins dont l’Eassy (Eastern Africa Sub Cable System), le Wacs (West African Cable System) ou encore le Seacom (Sea Cable System), en service depuis 2009 et qui relie les côtes Est et Ouest de l’Afrique.

Près d’un milliard de détenteurs d’abonnements mobiles, en demande d’une meilleure connectivité, pourraient profiter de cette croissance.

Plus d’informations avec l’article de Quartz.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email