L’après Gutenberg arrive lentement, mais cela change tout share
back to to

L’après Gutenberg arrive lentement, mais cela change tout

28 octobre 2011
Le passage au digital pour les biens culturels est une révolution très lente. C’est paradoxal dans le cas du livre, car il est digital à la source depuis de nombreuses années. Il est écrit sur des ordinateurs et il passe directement du cerveau de son créateur à un support numérique avant d’être imprimé. Conservatisme des intermédiaires, préservations des positions établies par une industrie qui peine à se réinventer : autant des freins. Mais aussi amour du support, fétichisme de la bibliothèque, habitudes du lecteur éduqué depuis son enfance à lire « un livre ». La « Net génération » pense différemment, mais cela ne suffit pas à accélérer le changement inéluctable. 
 
Lors d’une rencontre avec Jeff Bezos, le patron d’Amazon, à la conférence TED de 2010,  j’ai pu échanger avec lui sur les raisons du Kindle, l’un des lecteurs de livres numérique, pionnier sur le marché. « Pour éduquer le marché » m’a-t-il répondu. Le but de Bezos n’est pas le Kindle : c’est de faire bouger le livre dans les nuages, et de nous faciliter la façon d’y accéder. Par un appareil, ou par des applications que l’on va pouvoir retrouver sur son téléphone, sa tablette, son ordinateur, quel qu’ils soient…et le tout en mode synchronisé. Y goûter, c’est tout simplement découvrir une nouvelle expérience de lecture, souvent enrichie. Même s’il nous manque le contact avec le papier, son odeur, les yeux rêveur qui se promènent sur les couvertures.
 
Le passage au livre numérique est porteur de changements. Parce qu’il est numérique à la source, c’est une réinvention du livre qu’on peut imaginer : le livre « hacké », transformé, collaboratif, par chapitre… Autant de formes nouvelles de littératures qui vont apparaître. Avec de nouveaux modèles d’affaires. C’est une révolution de toute une industrie, qui n’affecte pas seulement les intermédiaires, mais permet de nouvelles formes de productions littéraires. C’est probablement le plus intéressant. 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email