Le 1er wikibuilding à Paris : vers La Cité Radieuse du 21ème siècle ? share
back to to

Le 1er wikibuilding à Paris : vers La Cité Radieuse du 21ème siècle ?

26 février 2015

Permettre aux citoyens et aux professionnels de l’immobilier de construire un immeuble et le faire évoluer selon les usages, le tout ensemble, sur un mode collaboratif : telle est la promesse de Wikibuilding. Dans le cadre de l’appel à projet « Réinventer Paris » lancé par la Mairie, il s’agit-là  d’une nouvelle illustration de la vivacité entrepreneuriale française. 

En plein quartier Paris-Rive-Gauche, à quelques minutes à pieds de la BnF et des futures 1000 start-up de la Halle Freyssinet, l’appel à projet lancé par la mairie pourrait être l’occasion du premier WikiBuilding.

Ce projet, porté par l’ architecte urbaniste et programmiste Alain Renk, et le promoteur Paul Jarquin, est une forme d’architecture collaborative : l’ensemble des plans et des expérimentations sont en open source ; futurs occupants, financeurs, architectes, startups : tous pourront intervenir et adapter l’immeuble à leurs usages et à leurs besoins.

Dès le chantier, ce projet devrait être un lieu d’expérimentation ouvert à l’école d’architecture Paris Val de Seine contiguë. Il sera conçu en Open design pour intégrer des mises à jour permanentes et, pour cela, la chaîne numérique sera continue, depuis les esquisses jusqu’à la fabrication digitale, puis prolongée lors des phases de commercialisation.

Comment évolueront les usages du bâtiment ? Nul ne le sait, le Wikibuilding sera donc modulable : Hôtel, lieu de travail, appartements, magasins, librairies, les lieux devront pouvoir évoluer selon les besoins. Une application concrète de l’open architecture !

La révolution du faire ensemble 

« Le WikiBuilding est un projet magique. La Cité Radieuse de Le Corbusier, « augmentée » au XXIe siècle ! » s’enthousiasme Guillaume Buffet, Président du think-tank Renaissance Numérique, sur le site wikibuilding.paris. Car, dans une démarche d’empowerment des résidents du territoire, Wikibuilding se veut un projet de société. Alain Renk explique : « Dans un monde où le numérique tend à être utilisé pour automatiser et standardiser les process, nous fournissons à la société civile les moyens de se réapproprier un droit essentiel : construire la ville moderne ».

A la croisée des dynamiques contemporaines, DIWO (Do it together), Makers et open-data : réactivant l’espace urbain comme un lieu où l’utopie peut devenir réalité, Wikibuilding réunit d’ores-et-déjà de nombreux acteurs du monde numérique qui on réagit avec enthousiasme au projet. 

A l’heure des smartcities, le projet pourrait s’exporter rapidement :  « Nous avons déjà été contactés par des personnes à l’étranger qui souhaitent créer un Wikibuilding », nous confie Alain Renk.

Pour en savoir plus, c’est par ici.

 

 

 

 

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email