Le bitcoin : l'or de demain ?

2 avril 2013

La première « monnaie Internet » déclenchera-t-elle la prochaine ruée vers l’or ? On pourrait le croire, à voir le buzz qui se fait en ce moment autour de Bitcoin. Le premier avril dernier, la devise électronique a dépassé les 100 dollars alors qu’elle s’échangeait à moins de 40 quelques semaines plus tôt. De quoi faire rêver les investisseurs et boursicoteurs du monde entier… ou faire craindre une nouvelle bulle financière, comme le pressent Business Insider.

Symbole d’un modèle de banque en peer-to-peer, la monnaie cryptée en ligne a attiré de plus en plus d’attention ces dernières semaines, étant vue à la fois comme un marché émergent, une alternative aux monnaies traditionnelles et un objet de spéculation original et amusant. Actuellement, la quantité de cette monnaie en circulation est déterminée par un algorithme, dont la mission est de maintenir et réguler jour après jour sa valeur sans intervention de l’Homme. Mais pour garantir des prix stables et éviter l’inflation cette quantité est supposée rester limitée, ce qui entretient la rareté de la devise – et alimente la spéculation.

Bien sûr, remarque Business Insider, cette dynamique a alimenté chaque bulle spéculative de l’Histoire : on se souviendra par exemple de l’effondrement de l’économie des startups au début des années 2000 suite à l’explosion de la bulle Internet. Mais le propre des bulles financières, rappelle le magazine, est de ne pas forcément exploser rapidement – la bulle Internet a été décrite cinq ans avant son explosion, permettant à de nombreux investisseurs de s’enrichir dans l’intervalle.

> Et si c’était le moment d’investir ?

Comme le fait Business Insider, on peut alors aligner les raisons d’espérer que la valeur du bitcoin va continuer d’augmenter, autant que les risques qu’elle chute soudainement. Côté espoirs, le magazine rappelle le caractère novateur et prometteur du service : l’instantanéité des transactions en bitcoins, le fait que cette infrastructure fonctionne de pair à pair, sans l’intermédiaire des banques, la possibilité de limiter l’inflation en contrôlant finement la quantité de monnaie en circulation, la possibilité d’utiliser cette devise dans le monde entier… Bitcoin a de nombreux atouts qui pourraient caractériser la monnaie du futur.

Mais les risques sont grands que cette manne soit de courte durée. Certes, le fait que ce système monétaire soit décentralisé est une incroyable sécurité : plus nombreux sont les gens qui stockent des bitcoins dans leur ordinateur ou dans le cloud, plus le réseau gagne en puissance et valide ce modèle d’échanges alternatif comme valable et sérieux. Bitcoin a ainsi été décrit par l’éditorialiste de Bloomberg Paul Ford comme « le dernier havre de sécurité monétaire dans le monde » à l’heure où nos systèmes monétaires centralisés sont menacés par la crise économique.

Mais tant qu’elle ne connaîtra aucune régulation spécifique, cette monnaie complémentaire fera concurrence aux monnaies nationales régulées par les banques et les gouvernements, et la valeur qu’elle crée échappe aux taxes qui financent l’Etat. A présent que le monde entier regarde vers bitcoin, comment les gouvernements vont-ils réagir ? Une interdiction pure et simple de la monnaie, ou simplement une réglementation à venir pourrait bien ruiner les espoirs de ceux qui parient sur cet actif… tout comme l’investisseur n’est pas à l’abri d’une décision des créateurs anonymes de Bitcoin d’augmenter finalement le nombre d’unités en circulation, réduisant par là la valeur de chaque unité. Par ailleurs la technologie bitcoin pourrait être hackée demain. Ou bien on pourrait s’apercevoir à long terme qu’elle n’atteint pas une masse critique d’acceptation par le marché… car aussi prometteuse qu’elle soit, la devise n’est pas encore prête d’être acceptée par l’épicier du coin !

Bref, on le voit, de nombreux scénarios catastrophe sont possibles. Ceux qui parient sur lui ne peuvent donc que prier Saint Matthieu, le patron de la bonne fortune – et des banquiers ! – que Bitcoin ne ratera pas son rendez-vous avec l’Histoire de la monnaie…

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email