Le cerveau, cet instrument de musique

11 février 2014

Faire de la musique par la pensée, une idée fantasque ? C’est pourtant la trouvaille d‘Eduardo Miranda, un compositeur qui vient de développer un système capable de réaliser des morceaux à partir de nos rêves musicaux. Un nouveau souffle pour le monde de la composition mêlant neuroscience et informatique que nous rapporte la BBC.

C’est pour répondre à la fameuse peur de la page blanche, bien connue des compositeurs et romanciers, qu’Eduardo Miranda a proposé cette solution radicale : court-circuiter l’étape du stylo ou du clavier pour traduire les pensées directement en musique ! Le principe ? A l’aide d’un casque couvert d’électrodes et de fils électriques, un ordinateur étudie les différentes interprétations du porteur et génère un morceau à partir des signaux électriques émis.

Il s’agit en fait de capter les ondes dégagées par le cortex visuel de l’utilisateur produites lorsqu’il se concentre sur différents motifs et échantillons sonores décrits sur un écran. Ces signaux électriques sont alors retransmis directement à l’ordinateur qui les analyse et les traduit en une phrase musicale. 
 
Lors du festival Peninsula Arts Contemporary Music de 2014, la première composition de musique neurotechnologique, Activating Memory (voir ci-dessous la vidéo de la performance), a été présentée et s’est présentée comme un excellent entrainement à la composition, même si l’art de la composition reste au compositeur de métier – car c’est là que le dispositif obtient les meilleurs résultats sonores. 
 

 
Cette interface cerveau-machine reste cependant encore un système très lent, notamment lors de l’analyse des signaux électriques. Pour la recherche, elle ouvre surtout des perspectives pour aider les personnes à mobilité réduite. Des études sont en cours et obtiennent déjà des résultats satisfaisants, à exemple du centre interdisciplinaire pour les recherches en musique informatique (ICCMR) qui a testé le dispositif avec les personnes atteintes du syndrome d’enfermement – une maladie qui les empêchent de bouger et de parler en raison d’une paralysie complète excepté des yeux. Leur activité cognitive étant intacte, composer grâce à la pensée est une faculté tout à fait à leur portée !
 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email