Le crowdfunding a (au moins) 180 ans d’existence share
back to to

Le crowdfunding a (au moins) 180 ans d'existence

9 juillet 2014

Open data, smart city, crowdsourcing… les discours sur l’innovation sont pavés de l’enthousiasme de gourous qui, oubliant un peu vite leurs manuels d’histoire, forgent des concepts pour attirer l’attention sur des choses « nouvelles »… qui le sont en réalité depuis des siècles. Qui mieux que les historiens sérieux peuvent en effet nous rappeler que l’infobésité sévissait déjà au temps de Voltaire, ou que les contemporains de Baudelaire paraient déjà leur révolution industrielle de toutes les chimères que nous prêtons aujourd’hui à la révolution numérique ?

Aujourd’hui, c’est la BNF qui joue les historiens sérieux – ou facétieux, tout dépend du point de vue – en publiant une image montrant que le crowdfunding se pratiquait déjà en… 1830. « Souscrivez pour l’expérience d’un ballon dirigé à volonté », proclame l’affiche. Alors certes, nul paiement dématérialisé ici : dans ce Kickstarter sur papier, on se déplace jusqu’au domicile de l’innovateur (le Chevalier de la Barbée) pour financer son idée…

Mais soyons sérieux, Kickstarter a peut-être inventé quelque chose : ce n’est pas en 1830 que la foule aurait accepté de donner 35 000 dollars pour une salade de pommes de terre… 

Et c’est dommage d’ailleurs, car cela aurait pu aider un certain Parmentier à populariser ce mets, quelques années plus tôt pour combattre la faim dans les campagnes. (Mais alors, la révolution française n’aurait peut-être pas eu lieu ?).

Maintenant, on attend avec impatience les analystes mettant en perspective les KissKissBankBank et autres Ulule dans la (déjà longue) histoire du financement participatif, du mécénat et de la souscription privée !

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email