Le Forum d’Avignon propose une « déclaration des Droits de l’Homme numérique » share
back to to

Le Forum d'Avignon propose une "déclaration des Droits de l'Homme numérique"

19 septembre 2014

« Huxley et Orwell avaient tort. Le triomphe de Big brother ne viendra pas de la télévision mais – 30 ans plus tard – des megadonnées (big data). Il est urgent de poser la question des données personnelles en termes culturels et d’y répondre par une éthique collective ».

Ainsi le Forum d’Avignon, qui se tient ce vendredi 19 septembre à Paris, introduit-il l’enjeu de société qui l’a conduit à proposer une « déclaration préliminaire des Droits de l’Homme numérique ».

Quand le débat déchaîne les passions, un an après les révélations d’Edward Snowden et au moment où le Conseil d’Etat se penche sur la protection des données personnelles, ce texte « ne prétend pas être les tables de la loi, mais un corpus autour duquel j’ose espérer que le plus grand nombre de citoyens pourront se retrouver », a déclaré Nicolas Seydoux, le Président du Forum d’Avignon à l’ouverture. Il doit préparer l’adoption d’un texte définitif « à la fin de cette réunion ».

Le superbe site web mis en ligne pour l’occasion dévoile ainsi huit propositions pour garantir l’utilisation responsable des données personnelles des citoyens : 

1. Les données personnelles, en particulier numériques de tout être humain traduisent ses valeurs culturelles et sa vie privée. Elles ne peuvent être réduites à une marchandise.

3. Tout être humain a droit au respect de sa dignité, de sa vie privée et de ses créations, et ne peut faire l’objet d’aucune discrimination fondée sur l’accès à ses données personnelles et aux usages qui en sont faits. Nulle entité, publique ou privée, ne doit utiliser des données personnelles aux fins de manipuler l’accès à l’information, la liberté d’opinion ou les procédures démocratiques.

 

5. Toute exploitation des données comme des créations de tout être humain suppose son consentement préalable, libre, éclairé, limité dans le temps et réversible.

  

 

7. La recherche et l’innovation ouvertes, s’appuyant sur le partage consenti et anonyme des données de tout être humain, dans le respect de sa dignité et de la diversité culturelle, sont favorables à l’intérêt général.

 

 

Pour découvrir le programme du Forum d’Avignon c’est par ici, et pour le suivre en direct c’est par là.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email