« Le futur, c’est « 1,2,10. » » (Nick Bilton) share
back to to

« Le futur, c'est "1,2,10." » (Nick Bilton)

14 septembre 2010

Nick Bilton, le journaliste du New York Times notamment à la tête du blog Bits (Business, Innovation, Technology, Society) publie, ce mardi (aux Etats-Unis) un ouvrage de prospective, titré : Je vis dans le futur, et ça ressemble à ça. (un teasing est disponible sur scribd, et son journal en a publié hier quelques bonnes feuilles).

 

Alors, ça ressemble à quoi, le futur, vu par Nick Bilton ? Eh bien d’abord à une série de chiffres. « 1,2,10. », pour être plus précis :

« 1,2,10. Ces chiffres représentent la distance séparant vos yeux d’un écran. Les téléphones mobiles et les e-books sont environ à un pied [30 centimètres] de vos yeux ; les écrans d’ordinateurs à deux pieds [60 centimètres]. Et dans le salon votre écran de télé se trouve, vous l’aurez deviné, à environ 10 pieds [3 mètres]. Le contenu vous suivra automatiquement d’un écran à l’autre, et d’un lieu à un autre. […]

Mon newsfeed devra être suffisamment intelligent pour savoir ce que j’ai déjà lu dans la journée, ou non ; ce que mes amis ont recommandé ; ce qui est discuté sur les réseaux sociaux où je suis présent. Et sans que je lui ait dit quoi que ce soit. »

Tout cela, reconnaît Bilton, n’est encore que de la prospective, une vue de l’esprit – « wishful thinking », écrit même l’auteur en VO. Pour une raison principale : ces différents périphériques ne sont pas connectés à Internet.

 

Dès que cela changera, la révolution des contenus pourra passer à la vitesse supérieure, prédit Bilton.

« L’acteur qui sera capable d’offrir un flux de contenus personnalisés et ininterrompus, capables de suivre l’utilisateur sur tous les supports, sera le maître de toute cette nouvelle expérience, "en continu et sans effort". Et c’est quelque chose que les consommateurs seront prêts à payer. »

 On vous reparle de la révolution "1,2,10.", dès que l’on aura lu l’ouvrage de Nick Bilton.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email