Censure : la Chine ouvre sa « Grande Muraille électronique » pour la Conférence mondiale d’Internet share
back to to

Censure : la Chine ouvre sa "Grande Muraille électronique" pour la Conférence mondiale d’Internet

19 novembre 2014

Wuzhen accueille du 19 au 21 novembre la Conférence mondiale d’Internet. Au programme : discussions autour de la gouvernance du web, en présence des principaux acteurs du secteur. L’occasion pour les autorités de lever pour trois jours, et uniquement dans ce lieu, la censure des grandes plateformes internationales et sites chinois jugés sensibles. Une information relayée par un article de la BBC.

Lancée par un discours d’ouverture du patron d’Alibaba.com, Jack Ma, cette conférence appelle à davantage de contrôle sur le cyberespace, ainsi qu’à des débats concernant la cybersécurité et l’Internet mobile. Une attention particulière devrait être portée à la lutte contre les cyberattaques et le terrorisme, afin de construire un cyberespace « paisible, sûr et ouvert » selon les propos de Lu Wei, directeur du Bureau d’Etat d’information sur Internet.

La Chine, qui rassemble à elle seule près d’un quart des utilisateurs d’Internet, soit plus de 600 millions de personnes, applique une forte censure sur le web, régulièrement désignée sous le nom de Great Firewall of China. Une censure qui vise à la fois à restreindre l’accès à des informations considérées comme sensibles pour le régime et à favoriser des champions nationaux, tels qu’Alibaba, Tencent ou Baidu, concurrents des géants de l’Internet international. Contournable grâce à l’utilisation d’un VPN, cette restriction est néanmoins problématique et va à l’encontre des libertés d’expression et d’information.

Ce pays n’a en conséquent pas été épargné par les critiques, notamment de la part d’Amnesty International, qui s’oppose à l’influence de la Chine sur la gouvernance d’Internet.

Les manifestations locales en faveur de l’accès aux plateformes internationales bloquées par la « grande muraille électronique » manquent pour le moins de vigueur pour le moment, la dernière en date ayant rassemblé… 6 personnes. 

Plus d’informations avec l’article de la BBC

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email