Le mot de passe est mort, mais qui le remplacera ? share
back to to

Le mot de passe est mort, mais qui le remplacera ?

30 juin 2015

Identifiants et mots de passe ne suffisent plus : tel est le constat dressé par Quartz, qui évoque toutefois de nouvelles pistes pour préserver la sécurité de nos données.

La semaine dernière, le service ultra-sécurisé LastPass a annoncé avoir été victime d’une attaque ayant mis à mal son système. Avant lui, nombre de hackings ont occasionné des scandales plus retentissants encore : Sony, iCloud, Snapchat ou encore Citibank… Tandis qu’un marché noir des données volées émerge, la question de la sécurité informatique se retrouve au centre des préoccupations diplomatiques des gouvernements.

« Dès qu’il y a de l’argent ou du pouvoir en jeu, les mots de passe seront toujours incertains », explique à ce sujet Garry Hummel, responsable de la sécurité de l’Arizona State Retirement System.

Pour sortir du traditionnel « identifiant / mot de passe », différentes solutions existent, rappelle Quartz : empreintes digitales, reconnaissance rétinienne, envoi de codes d’identifications sur smartphone ou par mails… Pour de nombreux experts, la multi-identification serait l’avenir de la navigation sur Internet.

Du concept à la pratique, il reste cependant un pas à franchir, et non des moindres : beaucoup d’utilisateurs redoutent une expérience web plus contraignante.

Mais à l’heure où la cybercriminalité devient un loisir pour de nombreux hackers, le changement se présage, estime Quartz.

 

Plus d’informations avec l’article de Quartz.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email