Le numérique, outil facilitateur pour l’entrepreneuriat share
back to to

Le numérique, outil facilitateur pour l'entrepreneuriat

2 août 2012

Nous sommes entrés dans un nouvel environnement où le Web 2.0 a prouvé qu’il était un puissant outil de communication et de mobilisation mais également de collecte de financements pour les entrepreneurs faisant face à l’exclusion bancaire.

En effet, depuis 5 ans, les plateformes de finance participative se multiplient sur la toile. Permettant au grand public de soutenir des projets sous forme de dons (avec ou sans contrepartie), de prêts (rémunérés ou solidaires), ou d’investissements, ces plateformes viennent en complément des banques si souvent frileuses vis-à-vis des TPE et PME dès lors qu’elles ont moins de 20 salariés.

Dans le secteur de la microfinance, les plateformes de crowdfunding par le prêt ne représentent que 0,25% de l’encours mondial de microcrédit (65 milliards de dollars). Cependant, ces plateformes ne cessent de croitre. Sur la base de leur taux de croissance annuelle (de 2 à 3 chiffres) et de leur multiplication partout dans le monde, nous pouvons imaginer que d’ici 10 ans, ce nouveau mode de financement représente 5 à 7% de l’encours mondial du microcrédit !

Malheureusement, ces « banques citoyennes universelles » sont contraintes dans leur développement par les réglementations bancaires nationales et européennes. Une harmonisation au niveau européen permettrait à ces acteurs de se développer davantage, de rivaliser par rapports aux géants américains du secteur et de faciliter l’accès au crédit pour les micro-entrepreneurs dans le monde entier.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email