Le numérique pour aider à reconstruire le système share
back to to

Le numérique pour aider à reconstruire le système

Depuis le 18 mars dernier, les jeunes Haïtiens disposent de deux espaces universitaires numériques, grâce à un projet mené par le Ministère français des affaires étrangères, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), et l’Agence inter-établissements de recherche pour le développement (AIRD), rapporte le site Ludovia, portail d’information sur la e-education.

Ces deux espaces,
inaugurés à l’Ecole Supérieure d’Infotronique d’Haïti (ESIH) et à l’Université Quisqueya, sont les premiers d’un Plan d’Enseignement Numérique à Distance en Haïti (PENDHA) qui en prévoit douze au total. Ils devront couvrir l’ensemble des disciplines universitaires.

Depuis ces plateformes, les étudiants auront accès aux ressources en ligne de plus de 700 universités francophones à travers le monde, ainsi qu’à des formations universitaires à distance.

Le but de ce dispositif est de permettre aux étudiants haïtiens de poursuivre des études supérieures dans leur pays, et ainsi d’éviter la fuite des cerveaux qui nuit au développement de l’île. Un phénomène accentué par le séisme de janvier 2010, qui a détruit une grande partie des structures scolaires en Haïti.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email