Le partage sur les réseaux ne garantit pas la lecture share
back to to

Le partage sur les réseaux ne garantit pas la lecture

12 mars 2013

Selon une étude de novembre 2012, sur les réseaux sociaux, on partage beaucoup mais … on lit peu. « Twitter est-il engageant ? » se demande ZDNet. Les réseaux sociaux étant construits à autour d’une idée de partage – d’informations, de nouvelles personnelles, de photos ou maintenant de vidéos – l’étude en question remet en cause la notion d’engagement ou de lecture après partage.

2,7 milliards de tweets contenant des liens ont été étudiés. Et pour le spécialiste du marketing, Dan Zarrella, qui a réalisé l’enquête pour Hubspot, 16,12 % des messages ont été plus repartagés que le lien n’a été cliqué et 14,64% des liens repartagés n’ont mené à aucun clic rapporte ZDNet.

Qu’est ce qui pourrait pousser à lire ce que chacun partage ? En faisant référence à quelqu’un dans le tweet : 60% de ces tweets amènent à une lecture du lien. Mais mentionner quelqu’un provoque aussi un plus faible nombre de repartage. Alors on mentionne pour faire lire ou on se contente de re-partager en ayant lu ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email