Le Pentagone invite des hackers à pirater ses installations share
back to to

Le Pentagone invite des hackers à pirater ses installations

11 mars 2016

Sur le modèle des « bug bounties », de plus en plus plébiscités par les entreprises, le Pentagone proposera à partir d’avril aux hackers de repérer ses failles de sécurité. Reuters expose les implications d’un tel challenge.

« Hack the Pentagon ». L’objectif de cette opération : déterminer les principales failles de sécurité dans le système de protection informatique du quartier général du département de la Défense.

Amenée à débuter en avril, la compétition fera intervenir des hackers triés sur le volet, qui pourront être rémunérés en fonction de leurs résultats. Le tout afin de « rassembler les meilleurs talents, technologies, et process du secteur privé nous seulement pour nous aider à apporter des solutions plus sûre et compréhensives au département de la Défense mais aussi à mieux protéger notre pays », expliquait Chris Lynch, directeur du service de la cyberdéfense du Pentagone.

Pour l’institution, déjà victime d’attaques informatiques en 2015, cela devrait résulter à court et moyen terme en un gain de temps et d’investissement.

Plus d’informations avec l’article de Reuters.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email