Le rôle clé des chaînes dans ce nouvel écosystème share
back to to

Le rôle clé des chaînes dans ce nouvel écosystème

1 mars 2013

Ces dernières années ont vu l’explosion de la consommation de vidéos sur les réseaux, initialement sur écran d’ordinateurs puis sur tablettes et smartphones. Parallèlement, en France particulièrement, le visionnage non linéaire a fortement augmenté sur la télévision via les box des opérateurs. Il est important de noter que cette augmentation s’est faite sans réduction du temps de consommation de la télévision linéaire.

Avec une croissance de près de 3 minutes par jour en 2012 vs 2011 (soit 3h50 par jour en moyenne), celle-ci ne s’est en effet jamais aussi bien portée. Tous ces usages ne sont donc pas concurrents, ils correspondent simplement à différents besoins et moments de vie des téléspectateurs internautes. La télévision linéaire continue d’être LE rendez-vous familial, le moment des grands spectacles partagés.

Ceux qui manquent le rendez-vous disposent, quant à eux, de la télévision de rattrapage avec des services comme M6 Replay. Et les extraits ou inédits des programmes des chaînes, beaucoup consommés en mobilité, connaissent un succès important sur les réseaux. Le web est aujourd’hui également un lieu de créations originales, avec le succès particulier de « chaînes » d’humour comme Golden Moustache ou Studio Bagel.

Enfin le partage de contenus familiaux est toujours présent, même si sa croissance est moindre. Ainsi, la demande et la consommation de contenus vidéos de divertissement n’ont jamais été aussi importantes et le champ de créativité immense. Grâce à leurs marques et programmes puissants, les chaînes de télévision historiques jouent par conséquent un rôle clé dans ce nouvel écosystème.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email