Le site Genius plaide pour un web « annoté » share
back to to

Le site Genius plaide pour un web "annoté"

22 janvier 2015

Créé en 2009 par Tom Lehman et deux autres associés, Genius.com propose à l’internaute d’annoter tout type de textes. La startup a déjà levé 57 millions de dollars et espère, selon la revue du MIT, généraliser l’annotation à l’ensemble des pages du web.

Du dernier succès de Lil Wayne à la déclaration d’indépendance de Thomas Jefferson, tout internaute peut partager son avis sur un texte grâce à Genius. A l’origine, le site permettait uniquement aux adeptes de Hip-hop d’annoter leurs morceaux favoris. Les fans pouvaient ainsi prouver leurs connaissances de l’artiste tout en générant une communauté à la manière des plateformes de fan-fictions. Très vite, le CEO Tom Lehman a observé que « les gens voulaient ajouter d’autres types de texte, de musique et même de poésie« .

Tom Lehman est clair sur la vision de sa société : « Partout où vous rencontrerez de la culture, vous aurez accès à cette nouvelle couche de contexte et de critiques expertes (…). Pour moi, la meilleure analogie se trouve avec le lien hypertexte. Il paraissait étrange voire effrayant et maintenant, il fait partie intégrante des textes en ligne. C’est la même chose pour les annotations des internautes. »

Pour pouvoir parler d’annotations expertes, il est nécessaire d’avoir une large communauté de contributeurs réguliers qui se modèrent en autonomie. Selon Aaron Halfaker de la fondation qui opère sur Wikipédia, plus Genius s’écarte de la musique plus il doit mettre en place un système de régulation efficace. Il argumente : « amener les gens à faire un travail travail de qualité sans se battre sur les discours d’Obama, est plus difficile que pour des paroles de rap« . 

Pour en savoir plus, l’article du MIT est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email