Le smartphone, la nouvelle trousse à pharmacie share
back to to

Le smartphone, la nouvelle trousse à pharmacie

4 avril 2012

Dans un article publié le premier avril dernier sur le New York Times, Milt Freudenheim, journaliste, revient sur les requêtes liées à la santé sur les smartphones. Ces recherches révèlent des préoccupations particulières chez les plus jeunes.

> Mieux cerner les questions des jeunes en matière de santé

De plus en plus de jeunes se servent de leur mobile pour se renseigner sur des questions de santé. Cela vient du fait que la plupart des jeunes adultes possèdent un smartphone et qu’ils s’en servent pour trouver des informations sur leurs préoccupations.

Il en ressort que leurs préoccupations sont sensiblement différentes de celle des personnes plus âgées.

« Plus de cent millions d’Américains ont un smartphone, mais les jeunes s’en servent différemment » explique John Mangano, le vice-président de comScore, cabinet d’études.

Trois des cinq symptômes les plus tapés dans les requêtes en janvier 2012 concernent la grossesse, l’herpès et le Sida. Or aucun de ces symptômes n’apparaissaient dans les sujets principaux des recherches par ordinateur, qui sont plus susceptibles d’être utilisés par les personnes un peu plus âgés.

> Des informations et des applications

Les utilisateurs de smartphones se servent de leur mobile pour trouver des informations surtout sur les maladies sexuellement transmissibles ou sur les premiers signes de la grossesse.

Mais ils utilisent également des applications pour améliorer leurs habitudes alimentaires ou comme coach pour faire de l’exercice. Selon Everyday Health, un site de santé en ligne, plus de 30 millions de de visiteurs par mois se servent de ces outils.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email