Le web a 25 ans !

13 mars 2014

Quel est le seul endroit au monde où vous pouvez à la fois jouer, travailler, faire du shopping, tomber amoureux… et bien d’autres choses encore ? Le web rassemble de nos jours, à l’infini, toutes nos activités, et pourtant il est encore tout jeune : il fête aujourd’hui ses 25 ans. Petit rappel de son histoire.

La liste des choses qui font que le web a changé le monde pour toujours est longue : Expressandstar en dresse un inventaire, de Facebook au smartphone, en passant par le crowdsourcing, les selfies, ou les « DIY tips ». Mais le WWW étant une expérience propre à chacun d’entre nous, aucune liste de ce qu’il représente pour ses utilisateurs ne saurait être exhaustive. 


La genèse : un projet « vague, mais passionnant »

En 1989, Tim Berners-Lee, jeune informaticien et chercheur au CERN, imagine de connecter son ordinateur à celui de ses supérieurs hiérarchiques en vue de fluidifier leurs échanges professionnels et la circulation entre différents travaux de recherche. Internet existe déjà, mais Berners-Lee y apporte un élément essentiel : le lien hypertexte. A partir du contenu d’un document, on accède, par mot-clés, à d’autres contenus qui y sont relatifs : le web est né.

Lorsqu’il expose son projet, le retour qu’il obtient de sa hiérarchie est en demi-teinte : « Vague, mais passionnant ». Le feu vert est néanmoins donné et marque le début d’une série d’expérimentations que le chercheur mènera deux ans durant, donnant naissance au fameux « World Wide Web », littéralement une « toile d’araignée mondiale ». A l’époque, personne ne pouvait imaginer que le projet, qui a demandé deux années supplémentaires à son auteur pour être développé, constituerait la base d’un des écosystèmes les plus dynamiques aujourd’hui.


De la technique… et un idéal de société

25 ans après cette première ébauche, l’inventeur fait le point sur ce qu’est devenue son invention et pousse encore un peu plus loin son ambition : faire en sorte que le web reste essentiellement tourné vers les utilisateurs, respecte leurs droits et demeure un espace de liberté. Cet idéal est aujourd’hui au cœur du combat de Berners-Lee, qui célèbrait hier le fameux anniversaire en lançant un appel en faveur d’une déclaration des droits du World Wide Web.

Du dispositif technique à la promesse d’une société connectée, le chemin tracé par le web en un quart de siècle n’a bien entendu pas été le seul fait de son inventeur : construit collectif, il est désormais indissociable de l’histoire socio-culturelle de notre époque. Ceci dit, chapeau bas, monsieur – ou plutôt « Sir » – Tim Berners-Lee : nous n’aurions pas grand-chose à partager avec nos lecteurs sans vous !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email