L’économie collaborative n’est-elle plus qu’un concept marketing ? share
back to to

L'économie collaborative n'est-elle plus qu'un concept marketing ?

28 mai 2015

Le terme « économie collaborative » est entré cette année au prestigieux Oxford English Dictionnary. Pourtant, sa définition est de plus en plus confuse selon l’experte Rachel Botsman.

L’économie collaborative risque-t-elle de devenir un concept marketing fourre-tout ? Rachel Botsman, experte de la notion depuis son apparition, observe qu’elle sert aujourd’hui à décrire n’importe quel modèle économique où le numérique permet la mise en relation directe entre consommateurs et fournisseurs de services.

Economie du partage, consommation communautaire, co-production… de nombreux termes s’y rapportant semblent même devenus interchangeables. Mais avoir une application qui se passe d’intermédiaires traditionnels ne fait pas de n’importe quelle startup un modèle de l’économie collaborative.

Rachel Botsman retient ainsi 5 critères pour ne pas confondre un Uber avec un Etsy, et donc de ce qui relève du collaboratif (ou non) :

  • Le business model repose avant tout sur la valeur de biens sous-utilisés en vue de bénéfices (monétaires ou non) ;
  • La société est fondée à partir d’une mission et de valeurs comme la transparence, l’humanité et l’authenticité, qui auront un impact sur la stratégie sur le court ou long terme ;
  • Les producteurs doivent être mis en valeur, respectés et « empowered » dans une perspective de bien-être social et économique ;
  • Les consommateurs paient davantage pour avoir accès à des biens ou à des services plutôt que pour les posséder ;
  • Le business se construit dans le cadre d’un réseau décentralisé et d’un marché distribué qui crée un sentiment d’appartenance à une communauté collaborative.

Selon Rachel Botsman, se pencher sur une charte de certification permettrait de ne pas voir le concept devenir un simple argument marketing, quand il est à la base un véritable projet social.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email