Les cours en ligne, c’est quand même mieux hors-ligne share
back to to

Les cours en ligne, c'est quand même mieux hors-ligne

20 juin 2013

Apprendre en ligne, c’est mieux à deux. Et hors-ligne, aussi : c’est ce qu’a révélé début juin une étude réalisée par des chercheurs du MIT et de Harvard, que Wired Campus décrit comme l’une des premières recherches scientifiques à analyser les données des MOOC. 

« En moyenne, toutes choses égales par ailleurs, un étudiant qui a travaillé hors ligne avec un camarade de classe ou avec quelqu’un qui avait des compétences en la matière a obtenu un score d’environ trois points supérieur », écrivent les auteurs.

Rien de nouveau sous le soleil : la transmission des savoirs se fait mieux lorsqu’elle a visage humain. En renvoyant les cours en ligne à leur qualité de simple outil, on s’extrait d’une vision techno-centrée pour s’intéresser à ce qui compte vraiment : la pédagogie. Dès lors, pour optimiser la puissance des MOOC on en revient aux fondamentaux : humaniser les études en ligne… et peut-être favoriser des dispositifs hybrides ?

Pour en savoir plus sur cette étude, c’est par ici, sur le site de Wired Campus (en anglais). Et si vous voulez participer à la recherche sur les MOOC, la fondation Bill et Melinda Gates pourrait bien vouloir financer votre projet ! Plus d’infos ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email