Les cultures numériques en compétition à la Tate Britain share
back to to

Les cultures numériques en compétition à la Tate Britain

29 janvier 2014

La Tate Gallery, référence mondiale de l’art moderne et contemporain, met le numérique à l’honneur en organisant le IK Prize 2014. Du 13 au 24 janvier, les visiteurs ont été invités à voter pour l’une des quatre œuvres numériques présentées, précédemment sélectionnées par un jury spécial notamment composé du fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales.

Les artistes ont été invités à réfléchir à l’accès à la culture pour tous, un sujet au coeur des initiatives culturelles numériques. En mobilisant ainsi les visiteurs, le dispositif s’inscrit lui-même au cœur des nouveaux usages collaboratifs : c’est donc le public qui choisit directement l’heureux gagnant d’une récompense comprise entre dix et soixante mille dollars destinée à la réalisation d’un nouveau projet.

Les projets, qui sont à découvrir dans les vidéos ci-dessous, sont aussi variés que peuvent l’être les cultures numériques.

C’est d’abord dans la peau de robots que les visiteurs sont invités à découvrir le musée plongé dans le noir.

Par le biais d’un film interactif, un autre artiste donne à voir la galerie au travers des yeux d’un enfant de 8 ans…

…pendant que d’autres proposent quant à eux des textes explicatifs écrits, non pas par des conservateurs, mais par monsieur tout le monde.

Enfin – et ici le numérique s’impose encore comme un outil de démocratisation du savoir – un jeu vidéo calqué sur le modèle du fameux Minecraft plonge les visiteurs dans une expérience ludique interactive.

Le IK Prize fait suite à une précédente initiative de l’institution au cours de laquelle le grand public devenait artiste numérique grâce à des outils mis à sa disposition. Ce nouveau projet, comme le faisait remarquer Lucia Ruggiero dans son article sur le site Digital Meets Culture, marque un pas vers l’entrée officielle de l’art numérique dans les très respectés Beaux-Arts.

Pour connaître le gagnant du concours, rendez-vous le 6 février prochain !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email