Les données de localisation pour lutter contre la dengue ? share
back to to

Les données de localisation pour lutter contre la dengue ?

9 septembre 2015

Pour lutter contre la dengue, une équipe de chercheurs s’est intéressée aux données de localisation des téléphones portables de près de 40 millions de résidents de zones à risque. Une idée qui pourrait à prévenir la propagation de la maladie, selon Vocativ.

Près de la moitié de la population mondiale peut potentiellement être infectée par la dengue. Et à ce jour, aucun vaccin n’a été découvert pour lutter efficacement contre cette infection virale, transmise dans un premier temps par les moustiques puis par les humains.

Pour anticiper sa propagation, une équipe de chercheurs de Harvard a suivi près de 40 millions de détenteurs de téléphones portables au Pakistan, pays particulièrement exposé. L’enregistrement de leurs données de localisation leur a permis d’effectuer un suivi de leurs trajets au sein du territoire.

Leur analyse a révélé des déplacements quotidiens de 2,4 à 4,8 millions de détenteurs de mobiles, particulièrement autour de la zone commerciale de Karachi. Or, cette ville s’est avérée être la zone de départ de la plus sévère épidémie de dengue du pays en 2011, qui avait infecté 14 000 personnes.

Dès lors qu’un cas est détecté, et en analysant les déplacements de la population, les chercheurs espèrent prévoir la diffusion de la maladie afin de donner davantage de temps aux infrastructures de soin locales pour se préparer à agir. Et éviter ainsi que quelques cas isolés ne se transforment en épidémie.

Plus d’informations avec l’article de Vocativ.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email