Les émojis : un langage ?

5 mai 2015
Alors qu’Instagram annonçait la semaine dernière la possibilité d’utiliser des émojis dans les hashtags, une étude menée en parallèle par le réseau social révèle que ces petits pictogrammes d’origine japonaise sont de plus en plus répandus. Quartz revient sur les principaux enseignements de cette étude.

Près de 50% des légendes et commentaires accompagnants les photos postées depuis la France sur Instagram contiennent des émojis. Ce qui classe la France en seconde position des pays les plus utilisateurs de ces pictogrammes, juste derrière la Finlande.

D’apparence futiles, ces données sont pourtant précieuses pour cerner les nouveaux usages. D’autant que les émojis sont souvent associés à des mots et des hashtags, ce qui permet de définir avec une plus grande précision le sens que leur attribuent les utilisateurs.

Pour autant, leur interprétation reste contrariée dans la mesure où ils ne constituent pas un nouveau langage. Arika Okrent, linguiste, appuie ce constat :

« J’aime les émojis, mais ils ne constituent pas pour autant un langage, ils sont un jeu de charades ».

Certes utilisés pour exprimer des émotions ou des idées, ils ne possèdent pas de structure grammaticale propre et il n’existe pas de convention sur leur signification. Ils en viennent pourtant à remplacer progressivement des expressions jusque-là populaires et propres à la culture du Web telles que « lol », « haha » ou encore « xoxo »…

Pour plus d’infos, c’est par , et pour lire l’étude dans son intégralité, c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email