Les entreprises françaises boudent-elles le web ? share
back to to

Les entreprises françaises boudent-elles le web ?

26 février 2014

Les entreprises de l’Hexagone ont oublié de parier sur le web : c’est ce qu’a révélé une étude de la société Email-Brokers relayée dans un article de La Tribune.

Selon Email-Brokers, une société spécialisée dans les bases de données, 81% des entreprises qui ont fait faillite en 2013 n’étaient pas présentes sur Internet. Pour réaliser son baromètre, elle a passé au crible les quelques 2,59 millions de sites français actifs (en .fr, .org et .com). Deux constats ressortent : d’une part, la baisse du nombre de sites web des entreprises françaises (on en comptait 2,6 millions en 2012). D’autre part la faible croissance de l’engagement des entreprises hexagonales sur les réseaux sociaux. Passée de 4,2 % à 16,09 % sur une seule année, la France se retrouve cependant loin derrière l’Espagne ou la Suède, qui ont connu une hausse d’environ 500%.

La France est cette année sur le podium européen en matière de capitalisation de startup. Mais pour qu’elle devienne une des grandes nations de la nouvelle économie, il faudra peut-être veiller à ce que nos entreprises « traditionnelles » ne se détournent pas du Web !
 
Pour en savoir plus, c’est ici dans La Tribune.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email