Les nano-robots, chirurgiens du futur ?

8 juillet 2013

Des chercheurs à Zurich conçoivent des robots microscopiques qui pourraient être la prochaine avancée en chirurgie médicale raconte Mashable. Les minuscules machines peuvent s’introduire dans le corps et pratiquer de petites opérations à l’aide d’une aiguille mesurant à peine un quart de millimètre.

La technologie en est encore à ses balbutiements, et n’est pas prête pour être utilisée sur des humains. Cependant, de premières expérimentations ont été menées en utilisant des robots pour explorer l’œil. Dans ce cadre, ils pourraient par exemple servir à des chirurgies réparatrices de la cornée grâce à leur aiguille, aussi fine et tranchante qu’un scalpel chirurgical.

Les nano-robots sont trop petits pour transporter une batterie ou un disque dur comme les automates plus traditionnels. Ils fonctionnent donc grâce à un système appelé « Octomag ». Celui-ci utilise des électroaimants, placés autour de la tête du patient, pour alimenter les nano-robots en énergie. Les déplacements se font ensuite en augmentant ou diminuant l’intensité des aimants pour attirer ou repousser le ou les robots à travers le corps.

Les innovations en termes de miniaturisation sont essentielles dans la plupart des domaines des nouvelles technologies. Preuve en est, nos smartphones sont aujourd’hui bien plus puissants que les ordinateurs occupant des salles entières au début de l’informatique. L’apparition des nanotechnologies, longtemps envisagée dans la science-fiction, devrait permettre de faire entrer dans le corps des robots de plus en plus performants et capables de s’y déplacer, en voyageant dans les vaisseaux sanguins par exemple. Ceux-ci auront certainement deux fonctions principales : une première consistant à faire des analyses et rapports de santé et une seconde visant à faire des opérations mineures dans des zones précises, autrement très difficiles d’accès.

Retrouvez l’article de Mashable ici !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email