Les recruteurs privés de Facebook (Die Welt) share
back to to

Les recruteurs privés de Facebook (Die Welt)

24 août 2010

Taper le nom d’un candidat sur un moteur de recherches ? D’accord. Utiliser des informations glanées sur son compte Facebook pour ne pas lui accorder un job ? Pas question.

 

Thomas de Maizière, le ministre allemand de l’Intérieur, doit présenter, ce mercredi, une loi qui interdira aux recruteurs d’utiliser, dans leurs processus de recrutement, des informations trouvées en ligne sur des sites hors réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, etc), à en croire les informations publiées lundi par les quotidiens allemands Die Welt et Süddeutsche Zeitung. Elle aurait de grandes chances d’être adoptée, selon les quotidiens.

 

En plein débat sur le droit à l’oubli, on peut prédire – sans vraiment trop se mouiller – que cette proposition de loi risque de rencontrer un certain écho en France. La version européenne du site Techcrunch, de son côté, s’interroge déjà sur l’efficacité de cette mesure et, notamment, du régime de la preuve qui l’encadrera.

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email