Les vertus de la connexion contre la dépression share
back to to

Les vertus de la connexion contre la dépression

10 mai 2012

Alors que la dépression est un mal dont la « prévalence augmente », le Docteur Tom Anstiss se demande dans les colonnes du Guardian comment la faire refluer… grâce à Internet. 

Pour lui, les personnes en dépression qui recherchent de l’aide se voient plus souvent proposer des médicament plutôt qu’un véritable soutien psychologique. Or, c’est justement ce dernier qui serait fondamental pour renouer avec l’optimisme : 

« L’espoir et la motivation sont deux choses qui manquent aux gens déprimés, mais elles peuvent être restaurées grâce à des échanges avec autrui. Dans ce cas, les discussions en ligne apportent un vrai appui à ces personnes, qui se sentent reconnus, ne sont pas jugées, voire  prennent conscience que leur situation peut s’améliorer », explique le Dr Anstiss.

Surtout, le fait d’échanger sur les forums avec une communauté qui connaît les enjeux de la dépression permet de passer outre des préjugés tenaces sur cette maladie. Sur un site comme Black Dog Tribe, fondé par Ruby Wax, qui s’est battue toute sa vie contre cette maladie, les internautes sont « encouragés à prendre la parole, à partager leurs expériences et, c’est essentiel, à reconnaître qu’ils ne sont pas seuls à en souffrir. »

Le Dr Anstiss est plus nuancé sur le fait de communiquer sa douleur sur des réseaux aussi visibles que Twitter ou Facebook, susceptibles selon lui « d’amplifier son angoisse, surtout si ceux qui n’ont qu’une piètre connaissance de cette maladie s’emparent du sujet. »

Mais il reconnaît volontiers que des prises de paroles sociales, telles que celles de l’ex-footballer Stan Collymore ou du conseiller politique Alastair Campbell, rendent plus visibles les causes de la dépression, et démontrent que pour s’en sortir, « les gens ne peuvent souffrir en silence. »

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email