Liker, une opération qui en dit long sur vous aux ordinateurs share
back to to

Liker, une opération qui en dit long sur vous aux ordinateurs

13 janvier 2015

L’étude de nos likes Facebook par un ordinateur serait plus précise pour cerner notre personnalité que le jugement de nos proches. Telle est la conclusion de l’enquête menée par l’Université de Cambridge sur des dizaines de milliers de volontaires. Un premier pas vers une forme d’intelligence artificielle expliqué par la BBC

Pour parvenir à ces résultats publiés dans le journal PNAS, les universitaires de Cambridge ont mené leur étude auprès de 86 220 volontaires. Amenés à répondre à un questionnaire de personnalité, les interrogés ont autorisé le programme informatique à analyser leurs likes Facebook.

Parallèlement, 17 000 d’entre eux ont été décrits par un proche, et 14 000 autres par au moins deux personnes de leur entourage. Outre leur passé, origine ethnique ou orientation sexuelle, l’ordinateur parvient à repérer cinq traits majeurs de caractère… Plus précisément que les amis, famille ou conjoint. Comment ? En se basant sur d’intéressantes associations d’idées, pour le moins critiquables. Alors que les fans Facebook de la série Doctor Who seraient davantage enclins à une forme de timidité, ceux de l’émission de télé-réalité Big Brother s’illustreraient par leur conservatisme et leur respect des conventions sociales.

Seuls 10 likes suffisent au programme pour vous connaître aussi bien qu’un collègue de bureau. En revanche, il lui en faudra 150 pour être aussi précis qu’un membre de votre famille et 300 pour vous deviner comme votre conjoint. Des résultats à mettre en parallèle avec le nombre de pages Facebook likées en moyenne par tout utilisateur : 227. 

Pour retrouver l’article de la BBC, c’est par ici

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email