L'impact des publications en Open Access

2 novembre 2010

Une équipe internationale de chercheurs de lUniversité du Québec à Montréal (UQAM) et de l’Université de Southampton au Royaume-Uni vient de publier les résultats d’une étude qui démontre que les publications scientifiques mises en ligne librement sur Internet ont plus d’impact, et sont plus susceptibles d’être citées que les articles payants. Les résultats de la recherche sont disponibles dans un article intitulé Self-Selected or Mandated, Open Access Increases Citation Impact for Higher Quality Research, en ligne sur le site Plos One.

Ces résultats interviennent dans le cadre de la
Semaine de mise en accès libre, qui encourage l’accès gratuit aux travaux scientifiques. Il permettrait aux universités de faire l’économie des coûteux abonnements de consultation des articles d’autres chercheurs.

Aujourd’hui, seulement 15% des chercheurs choisissent de publier en accès libre, et sur les 10 000 établissements universitaires que compte la planète, seule une centaine a mis en place cette politique obligatoire. D’après cette étude, les résultats ne tardent pas : à Harvard et l’université de Southampton, la mise en accès libre atteint presque les 100% des publications.

(étude repérée sur Twitter, via @arnaud_thurudev)

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email